Nous vous invitons à l’inauguration de l’atelier le samedi 29 septembre 18 de 15h à 18h

 

Le samedi 29 septembre 2018, entre 15h et 18h, l’équipe des bénévoles de l’atelier vélo « La Vie’cyclette » aura le plaisir d’inaugurer son nouveau local.

C’est grâce au soutien précieux de la Ville de La Verrière et de la société Domaxis, qu’après quatre années d’ateliers itinérants, la Vie’cyclette a trouvé refuge dans les locaux mis à sa disposition.

Leur confiance a été primordiale, à un moment où ce genre d’ateliers se développe  partout. Dans un contexte de réchauffement climatique, la pratique cycliste répond en effet à des besoins urgents d’économie d’énergie et au souhait de déplacements peu énergivores et bons pour la santé !

Il faut noter que La Vie’cyclette est le premier atelier vélo de genre à Saint-Quentin en Yvelines. Il participe à l’économie sociale et solidaire, en offrant des services ouverts à toutes les bourses.

Ce sont d’abord les habitants du quartier et des villes de La Verrière, de Maurepas et d’Elancourt qui pourront profiter de cet atelier. A eux de le faire évoluer et surtout le pérenniser.  Le rayonnement de la Vie’cyclette continue cependant à être saint-quentinois, avec la poursuite d’actions itinérantes. (ex. Fête des Possibles).

Rappel de l’historique : La Vie’cyclette est née de la volonté de cyclistes Saint-Quentinois souhaitant s’engager de façon très concrète. Avant de se déclarer en association autonome, l’atelier a été porté par un collectif de quatre associations : Dédale, Icare, St-Quentin-en transition et MDB-Velosqy.

Objectifs généraux de l’atelier :

  • Favoriser la pratique du vélo au quotidien en aidant les cyclistes à prendre soin de leur vélo et à assurer eux-mêmes les réglages et petites réparations.
  • Échanger les savoir-faire dans un esprit d’entre-aide et en favorisant les liens intergénérationnels.
  • Mettre en œuvre des actions de solidarité
  • Remettre en circulation des vélos délaissés, et recycler les pièces détachées.

Fonctionnement de l’atelier :

  • les bénévoles encadrent les adhérents, ou les personnes de passage pour faire l’entretien et les réparations de base. Pour tout problème plus délicat, le recours à un vélociste est conseillé. L’atelier n’entre pas en concurrence avec eux.
  • L’adhésion (au tarif très modique) n’est pas obligatoire, mais conseillée pour une fréquentation régulière, et la participation aux ateliers de formation.
  • Une aide sous quelque forme qu’elle soit (adhésion, don, aide matérielle à l’entretien de l’atelier, aide à l’encadrement…) est souhaitée. La solidarité est la base de la pérennité des actions.

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*